l’endométriose chez les femmes

Home / Blog / l’endométriose chez les femmes

Hier était la journée dédiée aux femmes atteintes de l’endométriose, nous avons eu la chance d’interviewer Eva. Créatrice du blog Girlsnnantes, est une des 1 femmes sur 10 touchées par cette maladie. 🎗️

1/ Qu’est ce que l’endométriose a changé dans ta vie professionnelle/personnelle/familiale ? 👪

Dans ma vie perso j’ai perdu pas mal d’amis qui ne comprenaient pas les annulations des rdv de ma part et du jour au lendemain. Les meilleurs sont quand même restés.

Au niveau familial j’ai de la chance, mon mari est mon meilleur support et il me comprend. 

L’endométriose change le regard des collègues et a un impact néfaste sur la carrière.

En effet sur le long terme c’est usant pour les collègues de supporter l’absence de la personne malade et ça peut conduire pour beaucoup à la rupture de contrat.

Moi j’ai de la chance j’ai gardé mon emploi et même si ça n’est pas facile tous les jours, je gère mieux la maladie, la semaine dernière par exemple seuls mes collègues proches ont su que je souffrais, j’ai rien dis aux autres et grâce au télétravail j’ai pu travailler de manière plus efficace que si j’avais dû en plus endurer les transports.

2/ Comment le sport influe-t-il sur cette maladie ? Positif ? Aide psychologique/physique ? 🏋️‍♀️

Le sport aide hors période de crise. 

Il aide à se concentrer sur autre chose et permet d’oublier la maladie.

C’est du bien être et on essaie de se dépasser et quand on y arrive on est si fier !

Moi la reprise ça a été avec Ô35 et l’eau qui m’a fait un bien fou, je recommande vraiment les sports aquatiques qui favorisent le bien être.

3/ L’as-tu appris après avoir eu tes enfants ? Avant ? Comment l’as-tu vécu ? 🤱

Après mais je pense que j’en souffrais avant car les avoir n’a pas été simple.

Grossesse extra utérine, fausse couche etc…

Une gynéco avait déjà émis cette possibilité mais vu que j’ai eu les deux naturellement on a pas plus investigué que cela…

J’ai donc eu de la chance d’en avoir deux, je ne pourrais pas en avoir plus…(la dernière opération a été fatale pour une trompe et un ovaire ^^)

Quand je l’ai su j’ai été soulagée, cela n’était pas dans ma tête comme le corps médical essayait de me faire croire…

On a pu mettre un mot sur les maux même si c’est une maladie qui ne se traite pas…

Voilà je suis Eva du blog “Girls n Nantes” et je suis une des une femme sur 10 qui souffrent de la maladie…

👉 Lien vers le blog d’Ô35 “Au fil de l’eau” pour voir tous nos articles : 

👉 Lien vers l’article du blog d’Eva :

Related Posts